Actualités

tiret-rose
Cliquez pour lire l’article.

La brosse à dents connectée : utile ou futile ?

Les innovations concernant la santé connectée et particulièrement le brossage se densifient ! De plus en plus de fabricants proposent leur version de la brosse à dents connectée, avec temps de brossage, analyse des zones non brossées, jeux pour enfants etc.

Pour en savoir un peu plus sur l’utilité ou non de ces brosses, le quotidien du médecin a interviewé le Dr Evelyne Zubicki, chirurgien-dentiste. Son avis : la brosse à dents connectée aide, tout comme la brosse à dents électrique « normale », à rallonger le temps de brossage… premier point positif !

L’affichage en temps réel des zones pas ou peu brossées permet aux individus, notamment aux enfants de se rendre compte de leurs mouvements et d’améliorer ensuite les techniques de brossage. Le docteur le précise « les enfants droitiers brossent en général bien leur côté gauche, mais il reste des zones imparfaites à droite »

Pour le Docteur Zubicki, ce système des brosses à dents connectées est particulièrement adapté pour les patients souffrant de parodonthopathies. Grâce à des prélèvements faits dans la bouche du patient, il est possible de savoir sur quelles zones gingivales et dentaires celui-ci doit insister lors de son brossage. Ainsi, par l’observation en temps réel du brossage au sein de la bouche, le patient peut se rendre compte de son action sur ces zones précises.

Au final, pour le Docteur, ces brosses à dents sont utiles, particulièrement pour ceux qui ont à surveiller des zones particulières de leur bouche, ainsi que pour l’enseignement des techniques de brossage aux enfants.

Et vous, quel est votre avis sur les brosses à dents connectées ?

Source : quotidiendumedecin.fr

5 gestes beauté à faire avec une brosse à dents

Vous envisagez de vous débarrasser de votre brosse à dents, parce que celle-ci semble bien trop abîmée ? Ne la jetez pas ! Ce morceau de plastique pourrait vous être bien utile dans votre routine beauté, et de façon parfois insolite…

Utiliser la brosse à dents pour se faire un gommage des lèvres : pour que le rouge à lèvres tienne le plus longtemps possible, rien de mieux qu’un bon gommage et une bonne hydratation ! Et pour cela, il suffit d’appliquer un peu de baume à lèvres et de passer sa brosse à dents dessus en frottant délicatement.

Eviter les amas de mascaras sur les cils : après application du mascara, passer la brosse à dents sur les cils peut permettre, en brossant les cils de la racine jusqu’aux extrémités, d’éviter des paquets disgracieux de produit.

De même que pour les cils, les sourcils peuvent être disciplinés grâce à une brosse à dents ! Pour cela, il suffit, après nettoyage minutieux de la brosse, de la passer sur les sourcils dans le sens du poil. Et s’ils sont maquillés, il suffit de rajouter un peu de baume à lèvres afin de fixer la couleur !

La brosse à dents peut également être utile aux cheveux ! Pour les éclaircir par exemple, il suffit de séparer la chevelure en plusieurs sections, de mettre un peu de colorant sur la brosse à dents avant de la passer aux endroits voulus.

Enfin, toujours pour les cheveux, votre brosse à dents usagée peut permettre d’éliminer les petits cheveux volatiles au sommet du crâne. Comment ? En pulvérisant simplement sur celle-ci un peu de laque, avant de la passer sur les cheveux en question !

Alors, avant de jeter votre brosse à dents usagée, pensez à tous les gestes beauté pour lesquels elle pourrait être utile !

Source : TerraFemina

Cancers tête et cou : l’importance de l’hygiène bucco-dentaire

Une récente étude américaine publiée dans la revue Annals of Oncology réussit à faire le lien entre la mauvaise santé bucco-dentaire et le risque d’apparition de cancer sur les régions de la tête et du cou. Ces cancers rassemblent les tumeurs se formant dans les voies aérodigestives supérieures (bouche, gorge, pharynx), les glandes salivaires ainsi que le nez.

Même si les cancers concernant ces régions du corps sont souvent en lien avec la consommation de tabac ou d’alcool, la santé bucco-dentaire semble avoir un rôle significatif.

Pour arriver à cette conclusion, l’équipe américaine a suivi près de 9 000 patients atteints de pathologie cancéreuse, et 12 500 personnes en bonne santé physique, en Amérique, Europe et au Japon. En se basant sur des facteurs tels que l’état de santé bucco-dentaire, les maladies gingivales, l’absence de dents, la fréquence de brossage ou de visite chez le chirurgien-dentiste, ils ont ainsi pu en venir à la conclusion du lien étroit entre santé bucco-dentaire et cancers de la tête et du cou.

Selon eux, une personne ayant perdu moins de 5 dents, ne présentant pas de maladies buccales, et respectant les visites annuelles recommandées chez le dentiste possède un risque faible de survenue de cancer sur ces régions du corps.

Sur les personnes interrogées, 11% admettent ne jamais se brosser les dents. En France, cette part représente 1% des sondés. En France toujours, 50% des interrogés ont admis ne pas forcément respecter les 2 brossages quotidiens minimum recommandés.

Source : Pourquoi Docteur

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire augmenterait le risque de survenue d’un AVC

Une récente étude americano-japonaise vient de révéler le lien possible entre une mauvaise hygiène bucco-dentaire et le risque de survenue d’un Accident Vasculaire Cérébral (AVC). Une bactérie présente dans la bouche, le streptocuccus mutans, serait ainsi directement liée au déclenchement de l’AVC. Parmi 100 patients suivis pour AVC, 26% d’entre eux étaient contaminés par cette bactérie.

Ainsi, depuis la bouche, la bactérie peut arriver jusqu’aux vaisseaux du cerveau et en fragiliser la paroi, pouvant ainsi en provoquer la rupture et donc l’AVC.

Les liens entre l’environnement bucco-dentaire et le corps en général ne cessent de s’intensifier, et la mauvaise santé buccale est souvent mise en lien avec d’autres pathologies : Parkinson, Alzheimer, maladies cardio-vasculaires, certains cancers…

Une raison de plus de bien s’occuper de ses dents !

Source : Europe 1

Qu’est ce que l’hypersensibilité dentaire ?

Vous souffrez des dents après avoir bu un verre d’eau un peu trop fraîche ? Vous ressentez des douleurs après avoir mangé très sucré ? Alors comme près d’un adulte sur 5, vous souffrez peut-être d’hypersensibilité dentaire !

Affection qui se manifeste par des douleurs vives et aigües, l’hypersensibilité dentaire se déclenche dans des situations particulières : au contact d’un aliment trop chaud ou trop froid, en se rinçant la bouche ou encore en se brossant les dents. La douleur est similaire à celle d’une carie à une exception près : la douleur est diffuse sur une région dentaire, et non à une dent spécifique.

Cette sensibilité est due à l’exposition de la dentine, cette couche de tissu dentaire qui se situe juste sous l’émail et le long de la racine. Lorsqu’exposée à cause d’un émail abimé ou d’une gencive rétractée, la dentine n’est plus protégée. Ainsi, les micro-trous qui la constituent peuvent créer du contact entre la bouche et les terminaisons nerveuses de la dent, créant l’hypersensibilité dentaire !

Pour lutter contre cette affection, plusieurs solutions existent. Dans un premier temps, il convient de limiter la consommation d’aliments ou boissons acides qui déminéralisent et augmentent les porosités des dents. La plaque dentaire et le tartre peuvent également être responsables, alors un brossage doux et efficace des dents est primordial.

Les dentifrices pour dents sensibles peuvent également vous aider à réduire votre hypersensibilité mais uniquement s’ils sont utilisés sur de longues périodes. Ils contiennent des minéraux qui vont permettre d’obstruer les porosités en surface de la dent. Votre chirurgien-dentiste pourra également vous poser un vernis désensibilisant, qui permet de combler les micro-trous de la dentine.

Alors en cas d’hypersensibilité dentaire, n’hésitez pas à en parler à votre chirurgien-dentiste !

Source : Dentagora